Avoir un objectif, être heureux à l’idée de le réussir et… ne pas le réaliser par peur du jugement des autres et du ridicule. Cela vous parle-t-il ?

Si vous avez déjà vécu cette situation plusieurs fois, il est temps de vaincre définitivement cette peur.

En appliquant des conseils simples, vous verrez que c’est à votre portée. Vous avez des capacités infinies en vous. Pour réaliser vos rêves, il vous suffira de vous libérer de vos pensées parasites. C’est la route assurée vers le bonheur et la réussite.

Je vais vous donner les clés pour y parvenir.

I. D’où nous vient cette peur du ridicule ?

Tout d’abord, rassurez-vous : redouter le jugement des autres ne fait pas de vous quelqu’un de faible. Nous avons tous ressenti cette sensation désagréable à un moment ou à un autre de notre vie. Beaucoup de gens la vivent au quotidien.

Généralement, on y pense tellement qu’on préfère abandonner nos rêves plutôt que de prendre le risque de « se tromper » et de « passer pour des idiots auprès des autres ».

A. Pourquoi le jugement des autres parait-t-il si important ?

Faisons un petit point historique ensemble. Le christianisme a longtemps été la religion dominante en Europe. Son influence sur la culture française a beaucoup déterminé le comportement des gens.

Aujourd’hui encore, croyants ou non, nous en portons les traces dans notre façon de nous comporter. En effet, la morale est au cœur du christianisme. C’est tout naturellement qu’on a intégré une « vérité » : toutes les fautes devaient être punies.

Inconsciemment, nous avons encore le sentiment que nos erreurs et nos fautes seront jugées par les autres. La peur de faire des erreurs est liée à celle de décevoir et de « faire honte ».

B. Quelle est la conséquence de ce comportement ?

La plupart du temps, nous adoptons un comportement de fuite en évitant les situations potentiellement désagréables. Ainsi, vous allez anticiper la possibilité de faire des erreurs, d’être mal considéré et…. vous préférerez ne pas agir plutôt que d’avoir honte.

J’aimerais que vous preniez quelques minutes et que vous répondiez à cette question :

« Si j’osais faire ce dont j’ai envie sans me préoccuper des avis des gens, à quoi ressemblerait ma vie aujourd’hui ? »

Femme zen de dos regardant un lac en tendant les bras.

Il vaut mieux agir et commettre quelques erreurs plutôt que de ne pas en faire. En n’agissant pas, certes vous ne prenez pas le risque d’être jugé, mais vous risquez de laisser passer votre bonheur.

En revanche, grâce à la prise de risques, vos erreurs vous rapprocheront de votre objectif.

II. Sortir de sa zone de confort pour vaincre la peur du ridicule

Pour réussir à vaincre la peur du ridicule, vous allez devoir changer vos habitudes. Cela se fera petit à petit.

A. Comment se fixer des objectifs pour vaincre la peur du ridicule ?

Tout d’abord, vous devez instaurer des changements dans votre quotidien. Afin que cela soit efficace, vous devez définir des petits objectifs réguliers tout en gardant votre objectif idéal en tête.

L’idéal est de vous fixer des objectifs hebdomadaires. Commencez par une tâche qui tranchera avec votre quotidien (votre zone de confort) mais qui ne vous demandera pas beaucoup d’efforts.

Félicitez-vous une fois ce premier objectif atteint. Savourez votre victoire et soyez fier de vous.

Une fois cette étape franchie, visez un autre objectif. Celui-ci doit être un défi un peu plus difficile à relever que le premier. Cependant, il ne doit pas vous mettre mal à l’aise pour autant. Veillez à être toujours bienveillant envers vous-même et à vous encourager.

Vous devez continuer ainsi jusqu’au moment où vous réaliserez votre objectif final. Vous comprendrez alors que le jugement des autres n’a plus d’importance, car vous ne lui en accorderez plus. En appliquant cette méthode, vous apprendrez à gagner en estime personnel.

C’est ainsi que vous vous ferez davantage confiance et que vous serez libéré du jugement des autres.

Pour vous montrer comment sortir de sa zone de confort, prenons le cas d’une personne qui rêve de se produire sur scène et de chanter mais bloque à cause du regard des autres.

Voici des changements évolutifs à effectuer au quotidien :
• Commencer à chanter seul sous la douche ;
• Chantonner en présence d’amis lors de soirées par exemple ;
• Aller faire un karaoké sur scène avec des amis (un karaoké seul demanderait trop d’efforts dans un premier temps. Il est important d’être entouré de gens bienveillants) ;
• Enregistrer une vidéo de soi en chantant et la publier sur un réseau social (Instagram, facebook, peu importe) ;
• Monter seul sur scène pour un karaoké ;
• S’inscrire à un casting et demander à des proches d’y assister (car leur présence rassurera)
• Et enfin atteindre son rêve en acceptant de se produire sur scène.

III. Comment cultiver la pensée positive pour vaincre la peur du ridicule ?

Pour réussir à atteindre vos objectifs, il faut modifier votre état d’esprit.

Vous y parviendrez facilement car cela nécessitera simplement de changer votre discours intérieur.

En effet, au lieu de « penser négatif », vous allez devoir vous éduquer pour « penser positif ».

A. Qu’est-ce que la pensée positive ?

Penser de manière positive revient à considérer le verre à moitié plein. Mais cela signifie surtout d’être bienveillant envers vous-même.

Femme dans une prairie tenant son chapeau de paille sur sa tête.

Les phrases négatives sont à proscrire car elles représentent des freins à la réalisation de vos objectifs.

Si une personne se répète à longueur de temps qu’elle est stupide, son cerveau finira par l’assimiler. Par conséquent, elle le croira et se démotivera facilement.

Or, il est facile de transformer ses pensées limitantes en pensées positives. Au début, cela ne vous paraîtra pas naturel. Répétez-vous régulièrement des phrases types comme « Je vais réussir », « Je suis intelligent(e), ou « Je suis capable de réussir ».

B. Comment appliquer la pensée positive au quotidien pour vaincre la peur du ridicule ?

Je vous recommande d’énoncer les pensée positives à voix haute, devant un miroir. Observez vos réactions. Dans un premier temps, ces mots sonneront faux car vous n’êtes pas habitué(e) à vous encourager. Or c’est ainsi que vous puiserez les ressources nécessaires à la réalisation de vos rêves.

Panneau de direction avec deux directions : Impossible et Possible.

Le secret de la réussite est de comprendre qu’elle vient du plus profond de vous. Seules vos envies et vos rêves comptent. Vous leur donnerez vie en appliquant ces conseils. Une fois libéré de la peur du jugement des autres, vous serez serein et heureux.

Seriez-vous partant pour relever un nouveau défi ? Je vous propose de vous replonger dans l’apprentissage de l’anglais en suivant les conseils de l’article pour oser apprendre une langue en étant libéré du jugement des autres.

Afin d’y parvenir, lisez les articles http://apprendrelanglaisnaturellement.com/comment-apprendre-langlais-quand-on-est-debutant/ et http://apprendrelanglaisnaturellement.com/les-5-cles-pour-ne-plus-hesiter-a-loral-en-anglais/

Le challenge le plus parfait serait d’inclure toute votre famille. L’article suivant vous donne une superbe astuce pour intéresser vos enfants à l’anglais http://apprendrelanglaisnaturellement.com/quel-dessin-anime-utiliser-pour-apprendre-langlais-aux-enfants/

Pour aller plus loin, vous pouvez lire « La force est en vous » de Louise Hay. Ce livre vous aidera à prendre confiance en vous et vous libérer une fois pour toute de vos pensées limitantes.

N’hésitez pas à publier un commentaire sous l’article pour partager vos ressentis sur le sujet. Je serais ravie de répondre à vos questions.

J’espère que cet article vous a plu !

Caroline Raro, du site Apprendre L’Anglais Naturellement (www.apprendrelanglaisnaturellement.com)

Pin It on Pinterest

Share This