fbpx

7 astuces pour canaliser ta colère

par Développement personnel

Bienvenue sur 30 jours pour réussir ! Si tu es nouveau ici, tu voudras sans doute recevoir mon livre numérique qui t’explique comment te dépasser au quotidien ainsi que mon trackeur d’habitudes : clique ici pour télécharger le livre et le tracker d’habitudes gratuitement

Tout être humain a déjà été confronté à la colère. Dans certaines situations, il peut être difficile de garde son calme, mais tu vas voir qu’il est possible de détecter la colère avant qu’elle ne survienne et surtout, qu’il est possible de la canaliser.

Il existe deux types de colère

Il existe deux types de colère qu’il ne faut pas confondre, l’une est plutôt “bonne” et l’autre est négative, voire disproportionnée.

La colère comme mécanisme de défense

Ce type de colère est de la “bonne” colère, puisqu’elle permet de pouvoir se défendre. Par exemple, lors d’une agression, tu peux ressentir une très grande colère, pouvant parfois aller jusqu’à de la rage. Et celle-ci va te permettre de réagir, de te défendre.

Tu seras tellement énervé que tu n’arriveras pas à contenir ta colère. Tu pourrais même avoir un comportement qui ne te ressemble pas, qui te fera presque peur.

Mais la colère comme mécanisme de défense peut te sauver. Je pense que l’on peut appeler ça de la colère positive. Elle peut t’être très utile.

La colère négative

Ce que j’appelle la colère négative, ce sont tous les accès de colère, souvent disproportionnés. La colère, c’est l‘accumulation d’énergies négatives (fatigue, stress, déception, frustration…) qui vont te faire exploser.

La plupart du temps, ces accès de colère sont déclenchés par un élément tout à fait banal. Mais, l’esprit qui accumule trop d’énergies négatives finit par déborder. D’où l’expression : “c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase”.

La colère négative peut t’amener à faire des choses que tu ne voulais pas faire, ou même à dire des choses que tu ne voulais pas dire. Des choses que tu pourrais regretter par la suite.

Elle peut provoquer des réactions vives : des cris, des violences verbales ou physiques envers toi-même ou les autres. Tout ça peut vraiment te gâcher la vie et celle de ton entourage, c’est pour cela qu’il est important d’apprendre à canaliser ta colère.

Il existe deux types de colère

Comprendre d’où vient la colère

Analyse ta colère

Pour essayer de comprendre d’où vient ta colère, il faut que tu essaies de t’analyser. Tu dois essayer de comprendre ce qui a déclenché le dernier épisode de colère : quel évènement ? Quelle émotion ?

Il faut que tu arrives à définir clairement ce qui a provoqué cette colère en toi. Pose-toi la question : “Pourquoi je me suis énervé ?”.

Tu dois réussir à analyser ton niveau de colère, es-tu un peu agacé ou bien vraiment furieux ?

En identifiant les situations qui provoquent de la colère chez toi, et le niveau d’intensité de celle-ci, tu pourras essayer de vraiment comprendre d’où vient ta colère.

Tu pourras maintenant essayer de détecter les signes qui annoncent un épisode de colère. Ça peut être par exemple : de la fatigue, de l’exaspération, peu de concentration, envie d’être seul, stress dû à une activité quotidienne (comme ton travail par exemple).

Pourquoi est-il important de la comprendre ?

Comprendre d’où vient ta colère va t’aider à agir avant que celle-ci ne se déclenche. Tu vas pouvoir essayer d’éviter les accès de colère, et cela en évitant les situations qui t’amènent à la colère et en détectant les signes avant-coureurs de celle-ci.

Cependant, parfois il ne sera pas possible d’éradiquer complètement la colère. Mais tu pourras quand même essayer de la canaliser en utilisant quelques-unes des astuces que je vais te donner dans la suite de l’article.

En effet, certaines fois, la situation n’est pas sous ton contrôle, par exemple si tu reçois un ordre de ton patron, même si celui-ci te met en colère, tu ne pourras pas agir pour changer la situation et contourner le problème. Donc, tu seras en colère. Mais tu peux maîtriser celle-ci, pour ne pas exploser.

7 astuces pour t’aider à canaliser ta colère

1. Les exercices de relaxation

Les exercices de relaxation tels que le yoga ou la méditation pourront te permettre d’éliminer les pensées qui te mènent à la colère. Tu devras te concentrer sur ta respiration, sur tes sensations et non plus sur tes problèmes.

Pour canaliser ta colère, rien de mieux que de te recentrer sur toi-même, de ne penser à rien, ou simplement à ta respiration. Cela te permet d’oublier tes problèmes et de faire retomber la pression.

J’ai écrit un article sur les différentes techniques de méditation, je te laisse le consulter en cliquant ici.

2. Faire du sport

Pour te libérer de ta colère, tu peux t’adonner à une activité physique. Pas besoin d’être un grand sportif. Faire quelques exercices au poids du corps suffit. Ou alors, tu peux faire un jogging, du vélo ou un sport de combat comme la boxe, le judo ou le kickboxing.

Lorsque tu fais du sport, ton corps libère des endorphines qui vont t’aider à te détendre, à te rendre plus heureux et plus positif. Surtout, lorsque tu fais du sport, tu ne penses plus à rien. Ton esprit se libère de toutes ses énergies négatives, tu te vides la tête.

Le sport permet de se défouler et d’évacuer la pression.

3. S’isoler

Parfois, pour réussir à canaliser la colère, il suffit de s’isoler. Peut-être as-tu besoin de te retrouver seul(e) pour te calmer ? Tu pourrais par exemple changer de pièce, changer d’environnement. Ou même sortir prendre l’air à pied ou en voiture.

Aller marcher quelques instants pourrait te permettre de réfléchir à la situation et de te raisonner. Prendre l’air permet de remettre les idées en place, de revenir à la raison et de retrouver une certaine sérénité.

En te retrouvant seul(e) face à toi-même, tu pourras te déconnecter de la réalité quelques instants et reprendre tes esprits.

C’est un peu la même chose que pour les exercices de relaxation, tu as besoin de te reconnecter avec toi-même pour faire retomber la pression.

4. Verbaliser sa colère

Que ce soit par écrit ou à l’oral, la colère a besoin d’être exprimée. Il faut mettre des mots sur tes émotions, sur ta colère pour la canaliser. Si tu as besoin de râler : fais-le. C’est libérateur !

Sur papier, tu vas pouvoir exprimer tout ce que tu ressens et laisser libre cours à ton cœur, à tes pensées, en utilisant les mots que tu veux. Personne ne lira ce que tu as écrit alors tu peux écrire tout ce qui t’agace.

Une fois que tu auras écrit tout ce que tu ressens, tu verras que la colère va diminuer. C’est comme si tu avais transféré ta colère sur ta feuille.

Par oral, tu peux exprimer ton mécontentement en essayant de canaliser tes paroles et en utilisant les bons mots. N’utilises pas d’injures, prend le temps de choisir les mots justes.

Une fois que tu auras mis des mots sur ta colère et que tu l’auras exprimé très clairement, tu te sentiras libéré et apaisé.

Il vaut mieux exprimer sa colère plutôt que de la garder pour soi. Car l’accumulation de trop d’énergies négatives peut conduire à des accès de colère encore plus violents.

5. Se passer de l’eau froide sur le visage

Lorsque tu es énervé, ton rythme cardiaque s’accélère et tu peux être pris de bouffées de chaleur. Mais j’ai la solution ! Je te conseille de te passer de l’eau froide sur le visage ou de prendre une douche à l’eau froide.

Cela va te permettre de faire retomber la pression, de faire baisser ton rythme cardiaque et surtout cela va te remettre les idées en place. Ça va te rafraîchir les idées comme on dit. Et tu vas pouvoir retrouver ton calme petit à petit.

6. Utiliser une balle anti-stress ou un punching-ball

Certaines personnes ont besoin de se défouler pour évacuer la pression. Au lieu de t’en prendre à tes proches ou à toi-même, tu peux utiliser une balle antistress ou un punching-ball.

Malaxer ou serrer une boule antistress peut aider ton corps à évacuer la colère. Frapper dans un punching-ball ou un oreiller peut également t’aider à décharger toutes les énergies négatives qui étaient en toi.

Bien sûr, cela ne résout en rien le problème. Mais tu vas te sentir libéré, avec un poids en moins. Tu auras pu te défouler sans blesser personne.

7. Faire une activité calme

Tu peux écouter de la musique calme, lire un livre ou bien regarder une série. Trouver une activité calme, mais qui t’occupera l’esprit pour penser à autre chose.

Mais cela n’aide pas vraiment à se libérer de la colère. Pour compléter, je pense que tu devrais d’abord verbaliser ta colère par écrit, puis choisir une activité calme pour relaxer ton esprit.

Conclusion

Dans la gestion de la colère, le plus important est de ne surtout pas l’intérioriser ou l’enfouir en toi. Il faut la laisser sortir et l’exprimer tout en la contrôlant en utilisant par exemple une des 7 astuces que je viens de te présenter.

Garder ta colère en toi ne ferait qu’aggraver la situation, car lorsque tu auras accumulé trop de pression, tu exploseras et malheureusement peut-être que cette fois-ci tu n’arriveras même pas à la canaliser.


Et toi, quelles sont tes astuces pour canaliser ta colère ? Y a-t-il quelque chose qui t’apaise et te calme ?


2 livres audio gratuits

En souscrivant aux 30 jours d’essai gratuits d’Amazon Prime, tes 2 premiers livres audio sont gratuits. Après, un livre audio de votre choix par mois.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "Comment se dépasser au quotidien ?" + mon tracker d'habitudes

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "Comment se dépasser au quotidien ?" + mon tracker d'habitudes

Merci ! Tu peux aller voir tes emails

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "Comment se dépasser au quotidien ?" + mon tracker d'habitudes

 

- Comment facilement sortir de ta zone de confort

- Comment avoir des objectifs qui te correspondent vraiment

- Mon tracker d'habitudes

 

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "Comment se dépasser au quotidien ?" + mon tracker d'habitudes

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest