Déjà 30 jours que j’ai lancé ce défi. Comme vous allez le voir dans cet article, la lecture m’a beaucoup apporté au quotidien et c’est quelque chose que je pense donc continuer par la suite. Voyons donc comment je m’y suis pris pour lire 4 livre en 30 jours !

  1. Les effets de la lecture
  2. Ma pratique pendant 30 jours
  3. La suite

Avant de commencer, je pense qu’il est important de savoir sur quel a été mon support de lecture. J’ai donc utilisé une Kindle. Cela me permet d’être beaucoup moins encombré et c’est un réel plaisir de lire dessus : 

  • Possibilité de lire dans le noir
  • Ne fait pas mal aux yeux
  • Possibilité de lire un livre dans une langue étrangère et de traduire les mots compliqués puis de les ajouter à une liste de mots à mémoriser
  • Possède une TRES TRES grande charge
  • Facile à transporter et beaucoup plus léger qu’un livre
  • Un ebook est beaucoup moins chers que le format papier

Je me permet de vous mettre mon lien d’affiliation pour vous permettre d’acheter la même kindle que la mienne : Kindle Paperwhite

Suivez-moi sur mon Instagram

Les effets de la lecture

Si vous me suivez déjà sur Instagram. J’ai eu l’occasion d’en parler à plusieurs reprise ; la lecture offre beaucoup de bienfaits à notre corps. Et c’est un réel plaisir de le constater. Bien sûr, 30 jours ça reste peu pour profiter de ces bienfaits. Seulement, imaginez un instant lire 48 livre en 1 an ! Les effets seraient complétement fou. Bon, en revanche il faudrait une énorme motivation et beaucoup de discipline. Sans pousser l’idée aussi loin, ce défi m’a permis de ressentir quelques effets qui m’ont permis de mieux aborder la vie de tous les jours. Et cela dès le début.

Premièrement, dès les premiers jours j’ai pu remarqué que ma vitesse de lecture s’était grandement multipliée. Au début du défi, je tournais autour des 150 – 300 mots par minutes. Au bout de 10 jours je suis passé de ces 150 mpm à plus de 600 mpm. Ceci n’a rien d’exceptionnel, je me suis juste entraîné à la lecture rapide. Cette technique qui consiste à lire le plus vite possible et à aller directement sur les parties les plus importantes de la page. D’ailleurs, si je peux vous faire un petit retour d’expérience sur l’utilisation de cette technique, je peux vous dire que je ne la conseille pas.

En réalité, tout dépend de vos objectifs :

  • Si vous désirez lire un roman : ne l’utilisez pas, vous n’allez rien comprendre à l’histoire. Ou du moins, vous allez louper des parties importantes.
  • Si vous désirez lire un manuel pour vos études ou autre : dans ce cas vous pouvez l’utiliser.

Pour faire simple, la lecture rapide consiste à aller droit à l’essentiel. Vous allez entraîner vos yeux à lire en diagonale. Le problème est que dans un roman, pour chaque lignes, il y a son lot d’informations. Vous ne pouvez pas vous permettre de les sauter. Tandis que dans un manuel éducatif, par exemple un manuel de maths, vous allez poser vos yeux sur les grands titres, les formules, peut être même vite fait sur une ou deux explications mais c’est tout.

Bref, revenons un peu à nos moutons 🙂 En lisant le matin, j’ai découvert que j’étais beaucoup plus concentré dans ma journée et beaucoup plus productif. J’ai aussi réussi à avoir un meilleur sommeil en lisant le soir avant de me coucher. Cependant, comme nous le verrons par la suite. Lire le matin ET le soir s’est trouvé être un exercice compliqué pour moi. Mais si vous avez l’occasion de tester les deux, c’est parfait !

Enfin, pour ces 30 jours de défi. J’ai remarqué en moi une créativité plus développée. Je pense que c’est en grande partie grâce aux deux derniers livres que j’ai lu. La science fiction nous encourage à penser à un monde qui n’existe pas dans notre réalité. On doit ensuite se dessiner ce nouveau monde pour pouvoir être capable de comprendre la suite de l’histoire. Cette exercice est donc particulièrement intéressant. D’ailleurs, vous remarquerez que quasiment toutes les personnes créatives lisent. Ce n’est sûrement pas un hasard.

Maintenant que vous connaissez les effets de la lecture en seulement un mois, je vous propose de vous montrer comment moi je m’y suis pris pour réaliser ce fabuleux défi.

 

Ma pratique pendant 30 jours

C’est ce 4 novembre 2018 dernier que j’ai lancé le défi sur mon blog. J’en ai directement parlé sur Instagram car à l’heure ou j’écris ce bilan, vous êtes plus de 1270 personnes à me suivre. Vous êtes d’ailleurs très réactifs à mes stories et vous m’encouragez tous les jours par DM ou en commentaire. Sachez que ça me fait vraiment plaisir. D’autant plus que j’ai réussi à motiver quelques-uns d’entre vous à se lancer aussi dans l’aventure dans l’aventure.

J’ai donc commencé par lire « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études » de Oliver Roland. C’est avec ce livre que j’ai tenté la lecture rapide. D’ailleurs c’est avec ce livre que j’ai fais le calibrage de mon défi. Je veux dire par ici que j’ai fais mes tests la première semaine pour savoir exactement comment je devais m’y prendre pour la suite de mon défi.

C’est une étape très importantes pour ceux qui veulent se lancer dans ce genre de défi. Il faut tester des choses pour ensuite savoir comment vous allez pouvoir réussir de la manière la plus simple et la plus efficace possible.

Ainsi, pour moi c’est la première semaine ou plutôt les 10 premiers jours qui sont les plus intéressants à raconter alors je vais m’attarder un peu plus dessus.

 

La lecture rapide

Comme j’ai donc pu le dire. La lecture rapide ne s’est pas révélée être une bonne solution pour moi. J’ai en effet préféré passer plus de temps sur un livre plutôt que de le lire rapidement et n’en retenir que moins de la moitié. Après il est vrai que sur un livre comme celui d’Olivier Roland, il est très simple de pratiquer la lecture rapide puisqu’il y a en grande majorité les grandes idées écrites en gras.

Cependant, j’ai tout de même choisi de ne pas utiliser cette technique pour le reste de mon défi. Je voulais tirer que du bon profit de mes 30 jours. Après, il fallait se poser la question de quand lire ?

 

Lecture du matin ou lecture du soir

Là franchement je ne me suis toujours pas positionné sur un choix. Je n’ai pas vraiment de préférence. Les deux options ont leurs lot d’avantages et d’inconvénients. Au tout début de mon défi (les 5 premiers jours) j’ai lu exclusivement le soir. Ensuite je me suis dis qu’il serait intéressant de changer et de lire uniquement le matin pendant les 5 jours suivant. Qu’est ce que j’ai pu remarquer ?

Que si nous ne sommes pas du matin, lire est un calvaire 🙂 Non en dehors de ça, j’ai dit sur mon Instagram que lire le matin m’a permis de me sentir plus productif durant la journée. Sûrement car je commençais ma journée déjà reposé. Non d’une nuit mais d’une sorte de méditation. En fait je pense que la lecture est une sorte de méditation.

Ensuite, la lecture du soir m’a permis de terminer calmement mes journées. D’aller me coucher sans regarder la lumière bleu d’un écran a aussi été bénéfique pour mon sommeil. J’ai réussi à faire des nuits complètes et réparatrices malgré mes grosses journées.

J’ai donc alterné : des fois je lisais le soir, des fois le matin. Des fois même, le matin ET le soir ! J’ai surtout lu quand j’en avais envie ; si lors d’un défi vous vous dîtes que vous avez la flemme ou si vous vous sentez trop forcés, vous allez perdre votre motivation. Le but est de se sentir libre et de faire ce dont on a envie !

 

La suite

J’ai constaté que ce défi fut bénéfique pour ma mémoire. Je me demande donc si il est possible d’améliorer les points de son QI. Je suis donc en train de chercher comment faire cela à l’aide d’applications gratuites, de tests et de jeux afin que tout le monde puisse faire ce défi.

Le titre sera donc : Comment améliorer son QI en 30 jours ?