fbpx

Les 6 freins à l’accomplissement de soi et comment les surmonter ?

par Développement personnel

Bienvenue sur 30 jours pour réussir ! Si tu es nouveau ici, tu voudras sans doute recevoir mon livre numérique qui t’explique comment te dépasser au quotidien ainsi que mon trackeur d’habitudes : clique ici pour télécharger le livre et le tracker d’habitudes gratuitement

Être heureux c’est bien, s’épanouir, c’est mieux.

Sur mon blog, je parle souvent d’estime de soi, de croyances limitantes ou de techniques pour prendre conscience de soi. Jamais d’accomplissement de soi.

L’accomplissement de soi est un processus complexe qui demande beaucoup de temps.

Voilà pourquoi beaucoup de gens meurent sans l’avoir connu.

Dans cet article, je souhaite décortiquer les principaux freins à l’accomplissement de soi qui t’empêchent de te dépasser et de t’épanouir au quotidien.

Qu’est-ce que l’accomplissement de soi ?

L’être humain est enclin au développement.

Ce que je veux te dire, c’est qu’à partir du moment où tu nais, tu as qu’un seul but ; évoluer.

« On ne nait pas soit, on le devient »

C’est grâce à cette soif d’évolution que tu sais marcher, lire, parler, créer de nouvelles choses, te lancer des objectifs, les atteindre, te fixer d’autres objectifs, etc.

Petit à petit, tu fais de ta vie un chef d’œuvre.

La pyramide de Maslow

C’est le psychologue américain, Abraham Harold Maslow, qui évoque “l’accomplissement de soi” pour la première fois.

D’après lui, pour s’épanouir, l’humain cherche constamment et naturellement à satisfaire des besoins.

Il classe ces derniers en 5 niveaux :

  • Besoins physiologiques : ce sont les besoins dont nous avons besoin pour vivre (manger, boire, dormir)
  • Besoins de sécurité : avoir un foyer, un travail pour être sûr de pouvoir payer le loyer et la nourriture, les assurances…
  • Besoins d’appartenance : le besoin d’avoir des amis, une famille qui nous aime…
  • Besoins d’estime : avoir besoin que les autres nous respectent pour ce que nous sommes et ce que nous faisons.
  • Besoins de réalisation : c’est ce dernier qui correspond à l’accomplissement de soi. C’est le fait de faire quelque chose de ta vie. Quelque chose qui te rend heureux et qui t’aide à atteindre ton plein potentiel.

D’après Maslow, tu ne peux pas satisfaire les besoins du niveau suivant tant que tu n’as pas satisfait ceux du précédent.

Chaque personne a un besoin de réalisation différent

Il n’y a pas un seul chemin à suivre pour s’épanouir.

Chaque personne fonctionne différement.

Certains vont découvrir leur plein potentiel grâce à leur créativité, d’autres grâce à leur soif de découvrir de nouvel choses en voyageant, d’autres en faisant du bénévolat et d’autres en apprenant constamment de nouvelles choses.

Bien qu’il n’y ait pas qu’un seul chemin pour s’accomplir, il y a un fil rouge à suivre.

Ce dernier est : apprendre à se connaître.

Nous en reparlerons plus tard dans l’article, mais il faut que tu apprennes à t’écouter pour comprendre tes besoins et tes désirs.

Comment atteindre l’accomplissement de soi ?

En théorie, il y a 3 phases qui vont te permettre d’atteindre l’accomplissement de soi :

  • l’action naissance
  • l’action en cours
  • l’action achevée

1. L’action naissante

Tu dois d’abord apprendre à te connaître, apprendre à apprendre et apprendre à t’écouter.

C’est un travail sur la durée.

En effet, tu ne pourras jamais savoir EXACTEMENT qui tu es puisque tu es en constante évolution.

Qui es-tu ?

Tu dois régulièrement mener de petites introspections en te posant des questions du style :

  • quels sont mes points forts / faibles ?
  • de quoi ai-je envie en ce moment ?
  • quel est mon rêve ?
  • suis-je en train de réaliser mes objectifs ? Si oui, est-ce que je m’en rapproche ? Si non, comment puis-je me remmettre sur le droit chemin ?

Réponds à ces questions grâce à ton intuition.

Surtout si c’est la première fois que tu fais l’exercice.

Ce n’est pas ta rationalité qui dira la vérité, mais bien ton intuition.

Forme-toi !

Comme le dit Walter dans Breaking Bad : « La connaissance c’est le pouvoir ».

Surtout, ne cesse jamais d’apprendre.

Beaucoup font l’erreur de cesser d’apprendre à la sortie de leurs études parce qu’ils assimilent l’apprentissage comme quelque chose de chiant.

Ne fais pas cette erreur !

Forme-toi sur des sujets qui t’intéresse et renseigne-toi quand tu te questionne sur un sujet.

D’ailleurs, savais-tu que le fait de se former était une excellente manière d’augmenter sa confiance en soi et de diminuer la peur de l’inconnu ?

En effet, la peur est le plus souvent issue d’un scénario négatif imaginaire que l’on se fait d’un événement à venir.

Ce scénario négatif se développe, car tu NE SAIS PAS ce qui va se passer. Tu n’as pas assez d’information pour le savoir.

En apprenant toujours plus de choses, tu sais exactement ce qu’il se passera si tu fais telle ou telle chose.

De plus en cas de problème, tu seras capable de réagir plus facilement.

2. L’action en cours

La seconde phase est l’action en cours.

Cette dernière est assez dure, car elle t’oblige à sortir de ta zone de confort.

Si tu n’as pas fait la phase 1, tu resteras bloqué à celle-ci.

Tout simplement parce qu’avant de t’attaquer à l’extérieur de ta zone de confort, tu dois comprendre ce qu’il y a à l’intérieur de cette dernière (désirs, besoins, rêves, objectifs…).

Accepte-toi

Souviens-toi, tout le monde est différent et chacun à un chemin différent pour atteindre son plein potentiel est le bonheur.

Accroche-toi à ce qui est bon pour toi et UNIQUEMENT à ce qui est bon pour toi.

Si tu es plus fort dans un domaine, ne cherche pas à être bon dans un autre parce que ça pourrait faire plaisir à tes parents ou à une autre personne de ton entourage.

Fais entendre tes opinions et avance toujours en fonction de tes valeurs.

Rien ne t’empêche de faire plaisir à quelqu’un, mais jamais pour ce qui est question de choix de vie (comme les études par exemple).

Tes choix de vie te sont propres.

Ne crains pas l’avis des autres

Ce point rejoins le précèdent.

Ce n’est pas grave si une personne n’est pas d’accord avec toi.

Dans le meilleur des cas, tu pourras débattre avec elle et exprimer tes idées.

Dans le pire des cas, ça sera juste une personne pas assez ouverte d’esprit pour comprendre qu’il existe d’autres manières de fonctionner.

Si elle ne comprend pas et qu’elle te juge, c’est dommage pour elle. Pas pour toi.

Fais travailler ta créativité

Durant cette seconde phase, tu dois aussi développer ta créativité.

Pour cela, pourquoi ne pas t’essayer à des activités artistiques comme le dessin, la dance ou la musique ?

De mon côté, je pratique l’écriture.

Je me donne un sujet et j’essaie d’écrire le plus de mots possible sur ce dernier.

Cet article pourrait aussi te plaire.

3. L’action achevée

La troisième est dernière phase pour atteindre l’accomplissement de soi est l’action en cours.

Durant cette phase, tu dois veiller à être honnête envers tes choix et tes émotions.

Si quelque chose ne te plaît pas et ne t’aide pas à avancer, raille-le de ta liste.

Essaie toujours de faire les choix les plus bienveillants possible.

Les 6 freins à l’accomplissement de soi

Quand tu te lances dans quelque chose de nouveau, il y a de nombreux freins à l’accomplissement de soi qui t’empêchent d’avancer et qui t’empêchent de réussir.

Je souhaite donc t’en partager 6 auxquels j’ai dû faire face dès que je souhaitais entreprendre.

Spoiler Alert : il m’arrive encore de devoir me confronter à ces freins.

1. Peur d’échouer : le premier frein à l’accomplissement de soi

Femme qui a peur d'échouer

Ahhh l’échec…

Dans notre culture, l’échec est encore très mal vu.

Certains disent que c’est à cause de l’école.

Je ne suis pas d’accord (ou presque).

Ce n’est pas l’école qui a développé ma peur de l’échec, mais mon entourage et mon éducation.

Et je pense que c’est pareil pour tout le monde.

En fait, ce qu’il se passe, c’est que nous avons tous eu peur un jour ou l’autre de l’abandon ou peur de décevoir.

Je dirais que c’est justement ces peurs qui nourrissent la peur de l’échec.

Pourtant, la réussite passe par l’échec :

  • avant de savoir nager, tu as bu la tasse plusieurs fois ;
  • avant de savoir faire du vélo, tu es tombé plusieurs fois ;

C’est OK d’échouer.

Ce qui n’est pas ok, c’est d’abandonner après le premier échec.

Je vais te dire un secret.

Aujourd’hui encore j’ai peur de l’échec. J’ai toujours ce petit (gros) coup de stress quand je me lance vers l’inconnu.

Cependant, j’y vais quand même.

Parce qu’au pire, je vais simplement échouer. C’est justement ce qui me permettra de refaire mieux la prochaine fois.

Des fois, c’est presque à se demander si je ne fais pas exprès d’échouer.

Cela m’aide à voir ce qui ne fonctionne pas et me permet de comprendre comment je pourrais éviter de faire telle ou telle erreur la prochaine fois.

Lâche prise sur les événements négatifs.

2. Peur du jugement

La majorité des gens se confortent dans l’idée que vivre la vie qui les inspire n’est pas possible.

C’est ce qui les amène à juger ceux qui sortent du lot et osent essayer de vivre la vie qui les inspirent.

Cette peur du jugement est un frein qui vient généralement juste après que tu as affronté la peur de l’échec.

Au début, nombreuses sont les personnes qui vont te critiquer.

Et tu sais quoi ? C’est bon signe !

C’est bon signe parce que ça signifie que tu sors de la phase une (l’action naissante) et que tu rentres dans la phase deux (l’action en cours) de l’accomplissement de soi.

C’est là que tu vas voir si tu as fait du bon boulot lors de la première phase.

Tu dois affronter le regard des gens et ça, ce n’est pas évident.

Avoir la peur du jugement est tout à fait normal.

Accepte l’idée que tu vas déplaire et fais entendre tes opinions.

Tu n’es pas responsable des croyances des autres.

Quoi que tu fasses dans la vie, tu seras jugé.

3. Se sentir seul

Si tu es dépendant des autres, tu n’es pas libre.

Quand je fais des choix, il m’arrive d’avoir peur de me sentir seul.

J’ai peur parce que je me dis que les gens ne vont pas accepter mon choix et vont me rejeter.

Je me réconforte en me disant que si ces personnes n’acceptent pas mes choix, c’est parce qu’elles ne méritent pas d’accéder à mon cercle.

De plus, je sais pertinament qu’en faisant des choix qui me correspondent, j’attire des personnes en accord avec mes valeurs et mes objectifs.

Quand tu emprunte le chemin vers l’accomplissement de soi, tu perds des personnes.

C’est vrai. En revanche, tu attires de nouvelles relations bien plus riches.

4. Vouloir atteindre des rêves qui ne sont pas les tiens : le quatrième frein à l’accomplissement de soi

Je suis désolé de t’annoncer ça aussi brusquement, mais tu ne pourras jamais t’accomplir si tu cherches à atteindre des rêves qui ne sont pas les tiens.

L’exemple le plus pertinent pour ça est les études.

De nombreux étudiants font des études qu’ils n’aiment pas dans le seul but de faire plaisir à leur parents.

Je vais t’expliquer ce qu’il va se passer pour ces étudiants :

  1. Dans le meilleur des mondes, ils n’arriveront pas à aller au bout de leurs études et leurs parents se rendront compte qu’ils ont fait un choix de vie à la place de leur enfant.
  2. Le pire scénario pourrait être le fait qu’ils réussissent leurs examens et qu’ils soient forcés de travailler dans un boulot qu’ils n’aiment pas avant de se rendre compte à 40 ou 50 ans qu’ils sont passés à côté de leur rêve.

Si tu souhaites t’accomplir, fais toujours ce qui est bon pour toi. Jamais ce qui est bon pour les autres.

Il n’est jamais trop tard pour ça.

Si tu es dans le cas de l’étudiant qui n’a pas eu la chance de choisir ses études, tu peux toujours en recommencer ou te former autrement.

Détermine tes priorités.

5. Rester dans un environnement nocif

Comment veux-tu favoriser ton accomplissement de soi si tu es dans un milieu où des personnes te rabaissent et te forcent à faire des choses que tu n’as pas envie de faire ?

D’après Jim Rohn et sa fameuse phrase : « nous sommes la moyenne des 5 personnes de notre entourage », chaque personne est influencée par son entourage, en négatif comme en positif.

Imagineons que ton objectif soit de perdre du poids.

Si les personnes de ton entourage ont tendance à ne pas faire attention à leur alimentation.

Tu auras beau y mettre toute ta bonne volonté, tu n’arriveras pas à perdre un seul kilo.

Tu ne fumes pas ? Reste pendant 2 ans avec 5 personnes qui fument et je peux t’assurer que tu fumeras autant qu’eux.

Si beaucoup de personnes ne parviennent pas à s’accomplir, c’est parce qu’elles ne veulent pas se détacher de leur environnement nocif.

Ne sous-estime jamais la force d’un groupe de personnes qui se pousse les uns les autres pour aller de l’avant.

Supprime les personnes négatives.

6. Cesser d’apprendre

J’ai toujours eu horreur de l’école.

Ce n’est pas pour autant que j’ai arrêté de me former après mes études.

En revanche, beaucoup de personnes ont arrêté.

Ces personnes ne se développent plus et restent bloquées dans des schémas.

Ne fais pas cette erreur. L’accomplissement de soi passe par l’apprentissage.

Lis des livres, regarde des films et des documentaires, renseigne-toi sur des sujets qui te passionnent, apprends à jouer d’un instrument de musique…

L’apprentissage est totalement différent de l’école.

Sois curieux de tout !

Conclusion

L’accomplissement de soi est un travail sur la durée.

Tu dois tout d’abord apprendre à te connaître en te questionnant sur tes envies et tes besoins.

Les freins sont nombreux ainsi, l’accomplissement de soi n’est pas un travail linéaire.

Il y aura toujours quelqu’un ou quelque chose qui freinera ton avancée.

Passe outre, ne cesse jamais d’apprendre et dépasse-toi si tu veux t’épanouir et atteindre le dernier niveau de la pyramide de Maslow !


Et toi, quels sont les freins qui t’empêchent de t’accomplir ? Que fais-tu pour les surmonter ?


2 livres audio gratuits

En souscrivant aux 30 jours d’essai gratuits d’Amazon Prime, tes 2 premiers livres audio sont gratuits. Après, un livre audio de votre choix par mois.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "Comment se dépasser au quotidien ?" + mon tracker d'habitudes

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "Comment se dépasser au quotidien ?" + mon tracker d'habitudes

Merci ! Tu peux aller voir tes emails

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "Comment se dépasser au quotidien ?" + mon tracker d'habitudes

 

- Comment facilement sortir de ta zone de confort

- Comment avoir des objectifs qui te correspondent vraiment

- Mon tracker d'habitudes

 

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "Comment se dépasser au quotidien ?" + mon tracker d'habitudes

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest