Sélectionner une page

Ça y est, enfin ce défi est terminé. Oui enfin ! C’était sûrement le défi le plus compliqué de tous ceux que j’ai déjà eu l’occasion de faire (bilingue en 30 jours, lire 4 livres en 30 jours et augmenter son QI en 30 jours). Je préfère le dire maintenant : je n’ai pas réussi à résister à la viande.

Et voilà, on l’attendait tous ! Enfin un échec 😀 Cependant ce défi m’aura tout de même apporté de nombreux changements au niveau social ou encore au niveau physique. Comme je l’avais déjà prédit dans mon article précédent.

Un monde meilleur

Bon, le choix du titre est peut-être un peu exagéré mais avant de vous donner mes résultats, j’aimerai vous montrer un peu le fruit de mes recherches sur le monde sans viande. Commençons par quelques chiffres :

  • 67 milliards d’animaux terrestres et 1 000 milliards d’animaux marins sont tués par an
  • Pour produire 1kg de viande de bœuf, il faut environ 15 000L d’eau et 12kg de céréales
  • Pour produire 1kg de viande de poulet, il faut environ 2kg de céréales
  • Pour produire 1kg de viande de porc, il faut 4kg de céréales

Ces chiffres deviennent encore plus alarmants quand on sait que depuis que j’ai écrit ces 4 premiers paragraphes, 4 500 000 kilos de viandes ont étaient consommées (consommation mondiale de viande).

Ainsi, en arrêtant entièrement de manger de la viande, il est totalement possible d’épargner plus de 400 animaux par an. Mais ce n’est pas tout, en arrêtant de consommer de la viande, vous allez économiser 5 400L d’eau, 20kg de céréales, 3m² de forêt amazonienne ainsi que 9kg de GES. Mais surtout, vous allez réduire votre risque de maladies cardio-vasculaires, d’AVC, de cancers ou encore de diabète.

Alors je pense sérieusement que votre impact compte énormément pour le développement positif ou négatif de la planète. Seulement, il est vrai que ne pas manger de viande durant 30 jours est quelque chose d’extrêmement compliqué. J’en ai fait l’expérience durant 30 jours et je vais vous expliquer tout ça 😀

Les premiers jours : prévoir est la clé

Pourquoi est ce que prévoir est la clé ? Eh bien, imaginez-vous un peu : vous êtes un gros mangeur de viande ou plutôt tout simplement un mangeur de viande basique. Une idée vous traverse l’esprit, vous souhaitez vous lancer le défi de ne pas manger de viande durant 30 jours. Tout content de votre idée, vous écrivez un article que vous publiez directement sur votre blog (30 jours sans viande). Vous en faites la promotion sur Instagram (promotion IG). Seulement, un détail vous échappe, vous ne vous êtes pas préparé à votre défi. Eh oui, un challenge ça se prépare, ça se travail.

Je me suis donc retrouvé à manger de la joue de porc caramélisée pour le premier jour de mon défi. Ça commençait bien 😊 Bien sûr, je suis totalement transparent et j’ai tout de suite averti mon Instagram de cette faute. Faute ? Non pas vraiment, en fait ce fût plutôt un électrochoc. Je me suis mis à prévoir ce que j’allais manger le lendemain ou le surlendemain. Bref, en prévoyant mes repas à l’avance, j’ai constaté que j’étais bien moins tenté par la viande car je ne pensais que vert.

L’entourage : à formater

Se dire qu’on ne va pas manger de viande est une chose, avec un peu de motivation et de discipline c’est même quelque chose de simple. Alors bien sûr, il serait bien trop facile de dire que si je n’ai pas réussi ces 30 jours, c’est simplement car mon entourage m’a forcé à manger de la viande. Tout d’abord, cela serait complétement faux, en plus, il n’en tenait qu’à moi de ne pas les écouter.

Chose dite, il en reste extrêmement compliqué de voir des gens de votre famille ou de vos amis manger une belle tranche de viande bien rouge tandis que dans votre assiette, il y a un peu de poisson et des légumes.

Donc si je peux vous donner un excellent conseil : évitez le plus possible et durant seulement 30 jours les gros mangeurs de viande de votre entourage. Vous me remercierez ! 😊

Les protéines : c’est important et c’est possible sans viande

Les protéines sont des nutriments indispensables à la vie. On les trouve principalement dans la viande. Seulement, quand on décide du jour au lendemain d’arrêter de manger de la viande, les protéines deviennent bien rares.

A la moitié de mon défi, j’ai donc sérieusement commencé à manquer d’énergie. Je suis devenu de plus en plus fatigué, de moins en moins productif et de moins en moins heureux. En cherchant sur Internet, je suis tombé sur les aliments riches en protéines.

  • Les œufs
  • La levure de bière (à mettre dans de la salade par exemple)
  • Le fromage blanc et les Yaourts
  • Les légumes et les fruits secs

Mais avec le manque de protéine, j’ai eu aussi beaucoup plus faim qu’habituellement et je me suis mis à manger beaucoup plus. D’ailleurs, à l’heure où j’écris ces lignes, 4 kg se sont agréablement installés dans mon corps.

Bilan

En conclusion, je peux dire que si je n’ai pas réussi à tenir c’est seulement parce qu’il me manquait de la préparation. En prenant un peu de recul, ce fût complétement idiot de ma part de me lancer dans un tel défi sans m’être posé les bonnes questions ou même sans y avoir intelligemment réfléchis.

Ceci n’empêche pas que j’ai appris beaucoup de choses sur ce style de vie et que j’ai pris conscience des dégâts qu’une seule personne peut apporter sur la terre s’il ne réduit pas sa consommation de viande. Je pense ainsi en manger moins qu’avant et peut être que je me relancerai le challenge plus tard 😊

En attendant je vous souhaite bien du courage si vous aussi vous voulez faire un mois sans viande. N’oubliez pas de m’envoyer un message privé sur Instagram ou sur Pinterest pour me tenir au courant de vos avancés et de vos réussites !

Abonne toi à ma newsletter

Reçois tous les mercredis des exerices simples de développement personnel et améliore ta propre vie !

Génial, tu es pris à devenir meilleur !

Pin It on Pinterest

Share This