fbpx

Comment oser se lancer et réussir sa vie ?

par Développement personnel

Bienvenue sur 30 jours pour réussir ! Si tu es nouveau ici, tu voudras sans doute recevoir mon livre numérique qui t’explique comment te dépasser au quotidien ainsi que mon trackeur d’habitudes : clique ici pour télécharger le livre et le tracker d’habitudes gratuitement

Je parle souvent de comment trouver sa motivation, de comment la retrouver et de comment la garder.

Mais jamais de comment oser se lancer.

C’est pourtant l’étape la plus importante quand on parle de réussite. C’est elle qui va donner l’impulsion nécessaire à ta boule de neige pour rouler et grossir.

En d’autres termes, apprendre à oser va t’être d’une grande aide pour atteindre tes objectifs.

J’adore me lancer dans de nouveaux projets.

En effet, ça me procure une pêche d’enfer en un rien de temps. J’aime préparer des plans d’actions pour comprendre ce que ce nouveau projet va changer en moi, à quels défis je dois m’attendre, etc.

Le problème c’est qu’il m’arrive d’en rester là et de ne pas oser aller plus loin.

Je me dis que :

  • ce n’est pas le bon moment ;
  • je n’ai pas le temps ;
  • il m’arrive même de ressentir de la peur ;

Et je suis persuadé qu’il se passe la même chose de ton côté : tu n’oses pas de ton lancer.

C’est pourquoi, dans cet article, je souhaite te dévoiler la méthode que ton cerveau utilise, sans ton accord, pour t’empêcher d’atteindre tes objectifs et d’accomplir tes rêves.

Pourquoi est-il si difficile d’oser se lancer ?

«Le doute tue plus de rêves que l’échec ne le fera jamais»

Suzy Kassem

Tu as peur. Tout simplement.

Je pourrais m’arrêter là. Si tu as tant de mal que ça à te lancer, tu dois en vouloir à ta peur.

Mais si tu souhaites te débarrasser de cette dernière, tu dois savoir comment elle fonctionne.

Et justement, tu as une chose à savoir. Il existe plusieurs peurs qui t’empêchent de te lancer.

1. La peur de l’inconnu

Il est humain de ne pas oser sortir de sa zone de confort.

C’est dans nos gênes et c’est justement pour cette raison bien précise qu’il est aussi difficile d’en sortir.

Pourtant, y rester c’est accepter d’être prisonnier.

Prisonnier dans une prison dorée, certes, mais prisonnier tout de même.

Et si tu souhaites découvrir ton potentiel, changer de vie et te développer aussi bien professionnellement que personnellement, tu ne peux pas accepter ça.

En effet, y rester c’est être contraint d’affronter la routine, jour après jour. Et petit à petit, cette routine t’arrachera ce que tu as plus de cher : ta sensation de vivre.

Mais ça, tu t’en rendras compte qu’une fois sur ton lit de mort. Pas top, pas vrai ?

Le problème, c’est qu’il est bien plus facile de supporter sa routine que de tordre les barreaux de sa prison dorée.

Mais crois-moi, ça en vaut la peine. Vraiment !

Et pour cause, en dehors de ta zone de confort, tu trouveras ce qu’on appelle l’épanouissement personnel. C’est ce qui te permet de croquer la vie à pleine dent.

Cependant, pour y accéder, tu vas devoir surmonter les obstacles de la vie (manque de temps, perte de motivation, stress, monologue intérieur négatif, etc.).

Tu ne peux pas savoir à l’avance combien tu devras en surmonter ni combien de temps tu mettra à les surmonter.

Si je devais résumer la peur de l’inconnu, je dirais donc que c’est tout simplement la peur de surmonter ces obstacles, car tu ne sais pas à quoi ils ressemblent et tu t’imagines le pire. Tu t’imagines des trucs atroces. Haaaaa l’imagination 😉.

J’ai un secret à t’avouer. Ce dernier pourrait bien changer ta perception de la vie à tout jamais.

Tu es prêt(e) ?

C’est toi qui décide de ce à quoi tu veux que ces obstacles ressemblent.

Tu peux les voir comme des montagnes ou comme de simples barrières à enjamber.

Ta réussite ne dépend que de la perception des choses et de l’importance que tu portes à ces choses.

2. Le syndrome de l’imposteur, un frein qui t’empêche d’oser te lancer

« Je n’ai pas les compétences nécessaires, on va me prendre pour un vendeur de tapis. »

Nous douterons tous de nos compétences un jour ou l’autre au même titre que nous aurons tous l’impression de nous faire juger un jour ou l’autre.

Personne ne peut y faire exception.

Lorsque tu as le syndrome de l’imposteur, tu penses que tu n’as pas le mérite de réussir car tu te compares aux personnes qui font les choses mieux que toi.

Mais en vérité, c’est faux, faux, archi faux !

Il y a une infinité de façons de faire ces choses. C’est pourquoi tu dois à tout prix cesser de te comparer aux autres !

Les lecteurs de cet article ont également lu : comment se libérer du regard des autres et accepter sa différence ?

Par exemple, imaginons que tu veuilles te lancer dans l’analyse des marchés de cryptomonnaie sur YouTube, mais que tu n’oses pas te lancer, car tu te dis qu’il y en a déjà plein d’autres qui le font super bien depuis des années et qui ont, par conséquent, beaucoup d’expérience.

Si tu penses de cette manière, laisse-moi te dire que tu te trompes sur toute la ligne.

Ne pas avoir d’expérience est un atout : beaucoup de personnes regardent des vidéos de personnes qui apprennent. Ça les inspire.

Accepte ta différence. Tu pourras toujours en faire une force.

Le syndrome de l’imposteur fera forcément son apparition un jour dans ta vie. Pour te préparer à le recevoir, je t’invite à retenir ces 5 points :

  • Dresse ta liste d’oppositions ;
  • Prends consciences de tes connaissances ;
  • Cesse de vouloir plaire à tout le monde ;
  • Apprends à être impartfait(e) ;

Pour en savoir plus sur le syndrome de l’imposteur et pour apprendre à le vaincre, clique ici.

Oser se lancer grâce au triangle du héros

Il est tout à faire normal d’avoir peur de se lancer.

C’est un mécanisme humain qui nous permet de vivre une vie paisible loin des zones de danger.

C’est pourtant en traversant ces zones de danger que tu pourras découvrir ton « vrai toi » et enfin oser te lancer.

Dans les prochaines lignes, je vais te dévoiler une méthode que ton cerveau utilise pour, soi-disant, te protéger.

Cette méthode, c’est le triangle du héros.

Pourquoi du héros ? Parce que si tu arrives à l’appliquer, tu deviens le héros de ta propre vie. Oui désolé, l’explication est naze 😅.

Mais c’est le principe !

Bien évidemment, tu n’es pas obligé(e) de me croire. Néanmoins, sois un bon sceptique et la prochaine fois que tu n’oseras pas te lancer dans un nouveau projet, applique ce que tu vas lire dans un instant.

1. Cherche un “pourquoi” fort, vraiment fort

Je pense sincèrement que je n’écris pas plus de 2 articles sans venter les bienfaits d’un “pourquoi” bien définis.

Si j’aime tant ce petit exercice, c’est parce qu’il est d’une simplicité déconcertante et j’aime les choses simples.

Mais ce n’est pas tout ; s’il est bien défini, il te permettra de changer ta vie en te donnant la force d’oser te lancer, de trouver la motivation et de la retrouver quand tu seras en situation d’échec.

  • Étape 1 : pose-toi les bonnes questions.

Pourquoi souhaites-tu te lancer dans ce projet ?

Qu’espères-tu que ce projet va t’apporter ?

etc.

  • Étape 2 : retourne à l’étape 1 en te posant de nouvelles questions (ou les mêmes).

Je peux t’assurer que si tu fais correctement cet exercice, tu auras déjà une base solide pour te lancer ; la base du triangle du héros.

Il te reste maintenant les deux autres côtés à dessiner.

2. Tu connais déjà ton futur

Comme nous l’avons vu précédemment, si tu as tant de mal que ça à te lancer, c’est en grande partie dû à ta peur de l’inconnu.

Cette peur, tu peux la voir autrement.

Non, mieux que ça ; cette peur, tu peux la supprimer !

Comment ? En lui montrant que tu sais déjà ce qui va se passer.

Et pour ça, tu n’as pas besoin d’une boule de crystal. Même moi je peux te dire ce qui va t’arriver :

  • tu vas échouer ;
  • tu vas devoir affronter des obstacles ;

“Ce qui ne me tue pas me rend plus fort”

Nietsche

L’échec fait partie du processus de la réussite. Tu devrais justement t’inquiéter de ne pas échouer au lieu de t’inquiéter de ton échec.

Concernant les obstacles, souviens-toi de ce que je t’ai dit : tu as le choix de les voir comme des montagnes ou comme de simples barrières à enjamber.

A toi de voir.

3. Vaincre tes croyances limitantes tu devras

  • “Je ne suis pas capable de le faire” ;
  • “Ce n’est pas fait pour moi” ;
  • “On va se moquer de moi dès que je vais me lancer” ;
  • etc. ;

Tu as forcément eu recours à l’une de ces affirmations pour éviter de passer à l’action.

Je ne suis pas en train de dire que c’est de ta faute ! En fait, ce sont des phrases qui n’ont pas besoin de ta volonté pour prendre vie.

Elles se servent de ton environnement, de tes proches, de tes échecs et de ton éducation pour grandir et prendre tellement de place qu’elles arrivent à brouiller ta perception.

Leurs buts ? T’empêcher d’atteindre ton plein potentiel.

Ce sont de véritables parasites.

  • Voici comment les identifier :

Dès que tu souhaites te lancer dans un nouveau projet et que tu observes que des phrases négatives te viennent à l’esprit, c’est qu’elles sont en train de s’installer.

  • Voici comment s’en débarrasser :

Tu ne dois surtout pas leur faire la guerre. Ça serait une perte de temps et c’est exactement ce qu’elles veulent : que tu perdes du temps.

Tu dois être plus malin/maligne. Quand tu en vois une, note-la sur un bout de papier ou dans ton téléphone.

Je ne rigole pas, fais-le vraiment.

À côté de cette phrase, écris ta stratégie pour t’en débarrasser.

Pour illustrer mes propos, imaginons que ta croyance soit le fait que tu n’ai pas assez de temps.

Elabore une stratégie pour disposer de plus de temps :

  • Travaille ton projet le soir au lieu de regarder ta série ;
  • Lève-toi plus tôt ;
  • Organise ta journée pour gagner du temps et prévoir les imprévus ;
  • etc. ;

Conclusion

Si oser se lancer est si difficile, c’est parce que tu as peur de l’inconnu ou que tu as ce qu’on appelle le syndrome de l’imposteur.

En d’autres termes, tu préfères inconsciemment rester dans ta zone de confort et penser que tu n’as pas assez de compétences pour te lancer.

En réalité, tu as tout ce qu’il te faut pour y arriver.

Pour t’aider à oser te lancer dans de nouveaux projets, il y a ce que j’appelle le triangle du héros :

  • Chercher son “pourquoi” ;
  • Voir dans le futur ;
  • Vaincre ses croyances limitantes ;

Si tu souhaites en découvrir plus sur moi, n’hésite pas à rejoindre mon groupe Telegram. J’y partage mes pensées, des cours audios ainsi que quelques astuces pour changer de vie (productivité, remise en question…).

Clique ici pour rejoindre le groupe Telegram


2 livres audio gratuits

En souscrivant aux 30 jours d’essai gratuits d’Amazon Prime, tes 2 premiers livres audio sont gratuits. Après, un livre audio de votre choix par mois.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "Comment se dépasser au quotidien ?" + mon tracker d'habitudes

 

- Comment facilement sortir de ta zone de confort

- Comment avoir des objectifs qui te correspondent vraiment

- Mon tracker d'habitudes

 

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "Comment se dépasser au quotidien ?" + mon tracker d'habitudes

You have Successfully Subscribed!

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "La méthode pour atteindre 99,8% de tes objectifs"

Reçois GRATUITEMENT mon livre numérique "La méthode pour atteindre 99,8% de tes objectifs"

Merci ! Tu peux aller voir tes emails

Pin It on Pinterest